top of page
  • Photo du rédacteurMlle Miroir d'Equinoxe

Trois ans de mots, d'amour et de miroir


Trois ans déjà… Trois ans seulement... Trois ans... C'est fou comme le temps passe vite quand on aime ce que l'on fait...


Pour son premier anniversaire, je vous contais l'histoire originelle du blog, mais je m'abstiendrai cette fois-ci de faire ma mamie radoteuse (non, toi là, ne relève pas, merci !) qui se plait à revivre tous les ans l'accouchement de son aîné pendant la guerre, si vous voulez comprendre, je vous invite à venir lire par ici.


Ses deux ans sont un peu passés à la trappe, toute occupée que j'étais à essayer de survivre à ma vie, mais cette année-là fut quand même marquée par la sortie du livre des Chroniques, événement dont je n'avais même pas osé rêver en créant le catalyseur de mes pérégrinations mentales un matin pas fait comme un autre. Il m’a fallu prendre un peu de recul et le quitter un chouia (pour revivre cette grande scène du 2, c'est ici ) pour mieux revenir, mais cela valait le coup ! Un livre, avec mon nom dessus, et qui se vend en plus !


Pour ses (ou ces, les deux fonctionnent et j’ai longuement hésité) trois ans, je voulais faire quelque chose de spécial pour vous remercier, parce que toute la magie des chroniques vient de vous. Sauf que voilà, je n’ai aucune idée génialissime qui vous ferait dire « rooooo mais elle est mimi de faire ca pour nous remercier ! ». Du coup, bah je fais comme d’habitude, j’écris.


Chacune des 200 chroniques est un morceau parfois lourd de votre histoire que vous m'avez raconté en toute confiance, alors que bien souvent vous ne me connaissiez pas, et que j'ai ensuite dissimulé sous des mots légers pour essayer de vous redonner l'espoir et le sourire. Évidemment certaines chroniques puisent leur énergie dans mon vécu, mais sans vous, sans votre foi en ma loyauté et en mon écriture, ce blog n’aurait jamais tenu.


Alors merci à toi qui m’as raconté ta séparation, le décès de ta maman, la trahison de ta pote, l’adultère de ton conjoint, ton ras le bol du quotidien, les délits de ton frère, ta dépression post-partum, tes chagrins sans raison, tes inquiétudes absurdes, tes doutes pas si bêtes, tes colères outragées, merci car grâce à toi, nous en sommes là (et aussi merci parce que du coup je me sens vachement moins seule !)


Et aussi….

Merci à toi qui lis chacune de mes chroniques

Merci à toi qui partage chacune de mes chroniques

Merci à toi qui commente chacune de mes chroniques


Et enfin…

Merci à toi qui a trouvé ce nom (et pour tout le reste aussi)

Merci à toi qui m’a poussé à tenter ma chance (et qui continue de me pousser)

Merci à toi qui me relis attentivement et ose corriger mes erreurs (et tu as raison !)

Merci à toi qui t’inquiète toujours de savoir si c’est de toi que je parle (cette fois-ci, je parle de toi !)


Je vous aime fort comme le ciel, le soleil et toutes les fleurs

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page